Mon panier

Fermer le panier

ISEHIKARI イセヒカリ

Vivez le Japon avec le riz TOMO Isehikari

Le riz Isehikari est récolté dans la rizière du sanctuaire d'Ise Jingu, qui est le plus sacré du Japon, situé dans la préfecture de Mie. Ce riz est utilisé pour les offrandes et a la particularité d'être cultivé avec 50% de pesticides en moins.

Le riz TOMO Isehikari se présente sous la forme d'un emballage sous vide de 300g, ce qui vous permet de le ranger, de le transporter ou de le partager facilement. Vous pouvez également choisir entre le riz blanc ou le riz complet en fonction de vos goûts et de ce que vous voulez cuisiner avec.

Les 7 avantages du riz TOMO Isehikari

✔ Notre riz est cultivé avec 50% moins de pesticides, herbicides et insecticides 

✔ Notre riz est cultivé avec des engrais biologiques (farine de poisson et fumier de poule)

✔ L’emballage sous vide permet de conserver le riz plus longtemps tout en préservant le goût

✔ Pas la peine de perdre de temps à peser : un paquet est équivaut exactement à 300g ! 

✔ L’emballage compact du riz TOMO Isehikari vous permet de le ranger ou de le transporter partout!

✔ Vous n'avez pas besoin d'emballage cadeau si vous voulez offrir TOMO Isehikari : le mizuhiki japonais traditionnel (cordon décoratif japonais) est déjà imprimé sur l'emballage ! Vous pouvez ainsi gagner du temps et faire un petit geste pour la planète ! 

Le riz: un aliment qui ponctue le quotidien et la vie spirituelle au Japon

Le riz est le pilier de l’alimentation au Japon, car il se marie bien entre autre avec le poisson et les légumes. C'est pour cela que le riz est l'aliment préféré des Japonais, qui en mangent à chaque repas. La culture du riz au Japon aurait commencé de façon constante il y a 3000 ans, avant la seconde moitié de la période Jomon (environ 1500 avant JC), et certaines théories disent même qu'elle aurait pu commencer avant.

Dans la préfecture de Mie, dans la ville d'Ise, et plus précisément dans la région de Kusube, il y a un champ consacré à la récolte du riz pour les offrandes réalisées au sanctuaire d'Ise Jingu.

On dit que ce champ aurait été créé par Yamatohime-no-Mikoto, la fille de l'empereur Suinin, le 11e empereur du Japon, il y a 2000 ans. Le climat humide japonais en été et les pluies régulières constituent un climat favorable à la riziculture.

La culture du riz et la foi sont étroitement liées, ce qui explique pourquoi des rituels shinto sont pratiqués pour tous les travaux agricoles importants. Le riz n'est pas seulement le pilier de l’alimentation des Japonais. Il est également profondément lié à la culture et aux croyances spirituelles japonaises, ce qui le rend omniprésent au pays du Soleil Levant.

Le riz miraculeux: Isehikari

Le sanctuaire d'Ise Jingu, situé dans la préfecture de Mie, est le plus sacré de l'archipel. Les Japonais y viennent afin de prier pour la paix, pour les récoltes et pour la famille impériale. Lors des cérémonies, les divinités reçoivent des offrandes qui peuvent être ensuite mangées par les humains. Le riz Isehikari est l'une des offrandes utilisées dans ce lieu religieux.

En japonais, "hikari" (光) signifie "lumière". Le riz Isehikari est donc le "riz lumineux" ou le "riz miraculeux".

Cette désignation a été choisie en 1989, lorsque deux typhons ont frappé la rizière du sanctuaire d'Ise Jingu. Plus de la moitié du terrain fut détruit, néanmoins quelques plants de riz survécurent. C'est à partir des graines de ces plants que la culture du riz d'Isehikari commença. Cette variété est également connue pour son excellente durabilité contre les catastrophes naturelles.

Partagez votre riz avec des divinités 

Les Japonais ne sont décrit comme n’étant pas particulièrement religieux, mais la plupart d’entre eux possèdent ont un sanctuaire domestique ou un Butsudan. 

Les Japonais ont la particularité et la tradition ancestrale d'offrir du riz, de l'eau ou des produits agricoles aux divinités ou à leurs ancêtres, qu’ils consomment après afin de recevoir une protection divine. 

Le riz TOMO Isehikari est également utilisé dans le sanctuaire de Kinomiya, dans la préfecture de Shizuoka, où les gens viennent prier pour la santé et la longévité. 

Isehikari : le riz parfait à déguster individuellement ou à partager !

L'emballage de TOMO Isehikari est fin et compact pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il est ainsi plus facile à ranger mais aussi à transporter lors de vos déplacement ou voyages.

Mais pourquoi transporter du riz pendant votre voyage ?

Les réponses sont simples : vous voulez juste manger du riz, vous préparez un pique-nique, ou vous voulez cuisiner de la nourriture japonaise chez quelqu’un! Cette taille est également pratique pour les cadeaux : comme omiyage, pour faire découvrir la cuisine japonaise à un ami, ou pour un membre de la famille gourmet qui aime cuisiner et goûter de nouvelles choses !

À chaque bouchée de riz TOMO Isehikari, vous ressentirez l’énergie de la nature, de la tradition et de l'histoire japonaise.

Français